Recycler ses appareils électroniques

 

La problématique des déchets électroniques

 

Est considéré comme déchet électrique ou électronique, tout appareil en fin de vie comportant une bactérie ou un branchement électrique. Une très large gamme de produits est répertoriée dans cet ensemble : du simple poste radio au panneau solaire en passant par les smartphones. La palme d’or revient aux appareils générateurs de froid ou de chaud (équipements d’air conditionné, réfrigérateurs, freezers…) dont les dépôts de déchets s’accroissent vertigineusement (7% par an contre 4% pour les autres catégories de déchets électroniques).

 

Si la consommation de ces produits ne cesse d’augmenter, et par conséquent la production de déchets, leur recyclage quant à lui pose un véritable problème de gestion. Une infirme partie de ces déchets est seulement collectée et recyclée. Le reste finit dans des décharges, ou incinéré ou encore envoyé vers les pays en voie de développement. Et les prévisions sont alarmantes. En effet, les Nations Unies estime l’augmentation des déchets électroniques dans l’ordre des 52 millions de tonnes d’ici 2021.

 

Cette augmentation de la consommation qui serait due à la baisse des prix des produits électroniques et l’accroissement du pouvoir d’achat de la population des pays développés. Mais il y a aussi le phénomène de l’obsolescence programmée des appareils.

 

L’obsolescence programmée

 

Vite acheté et vite jeté, c’est le mécanisme de l’obsolescence programmée au service de l’économie de croissance, donc d’une production et d’une consommation effrénées… et aussi d’une production infinie de déchets !

 

La diminution programmée de la durée de vie de la grande famille des produits électroniques est mise en cause pour plusieurs raisons. Une imprimante de quelques mois qui lâche subitement par exemple, pour cause de microprocesseur défectueux, sauf que sa fin de vie a tout bonnement été programmée à la millième copie ! Ce phénomène récurrent aux appareils high-tech se traduit par une baisse de la durée des produits mis en vente à travers de l’arrêt prématuré de leur fonctionnement ou de la difficulté à les bricoler.

Les fabricants sont désignés comme premiers responsables de ces pratiques de manipulations dont sont victimes les consommateurs. En effet, ils jouent sans cesse sur la psychologie du consommateur par un ensemble de mécanismes qui incite ce dernier à renouveler fréquemment ses biens. Les innovations, la mode, la diversification des offres sont des armes redoutables utilisées dans ce sens.

 

Mais il y a également l’influence exercée par les pouvoirs publics sur la pérennité des biens au travers des politiques et des règlements qu’ils instaurent. Le cadre institutionnel européen de la législation sur la durée de vie des produits et des normes de vétustés. Il faut également reconnaître la responsabilité des consommateurs hypersensibles aux "nouveautés" et à des produits "dernier cri".

 

Quoi qu’il en soit, l’obsolescence programmée est à l’origine de l’accélération de cycle de vie des produits, de l’acquisition à la mise au rebut, donc l’une des principales causes de la croissance alarmante des déchets.

 

Donner une deuxième vie à vos appareils électroniques

 

Plusieurs solutions existent pour donner une nouvelle vie à ses appareils électroménagers. Tout d’abord, prioriser les réparations afin d’allonger leur durée de vie. La loi sur la consommation exige du fabricant, des informations sur la disponibilité des pièces détachées indispensables à la réparation de ces produits.

 

En ce qui concerne les appareils encore fonctionnels et qui peuvent toujours servir, la revente sur Internet est une solution qui peut engendrer un complément de revenus substantiel.

 

Quand vous confiez un vieil appareil au recyclage, il passe par un mécanisme bien structuré. S’il est réparable, il sera reconditionné dans des organismes spécialisés, puis vendu à prix cassé pour permettre aux personnes à faibles revenus de s'équiper convenablement. Par contre, si l’équipement est trop usagé, il passera dans un centre de collecte agréé où les déchets sont triés, dépiécés et recyclés matière après matière pour fabriquer un autre objet.

 

 

 

 

 

pour en savoir plus

Les vides greniers, un bon moyen de faire plaisir sans jeter

lES OBJETS Stylés à base de recyclage

où mettre ses poubelles pour recycler chez soi ?

le processus de recyclage

Est-il possible de tout recycler et comment procède t-on ? On vous dit tout.

Comment faire pour se motiver à attaquer de façon régulière ces tâches peu stimulantes?

C'est la nouvelle tendance dans le monde de la gestion responsable des déchets : la valorisation.

Le procédé de recyclage et ses différentes étapes n'auront plus de secret pour vous!

les limites du recyclage

la France: bon élève en recyclage?

le recyclage dans le monde

L’occasion de rappeler que la collecte des déchets ne peut se substituer à un changement des modes de consommation.

 La France, bon élève européen: le secteur du recyclage est en pleine expansion depuis une dizaine d'années.

Recyclage des déchets : le nouveau défi des industriels de l'environnement. La filière s'organise pour mieux valoriser les détritus.

 

operationrecyclage.com - 2017

Toute reproduction interdite

 

Mentions Légales

 

Contact